Son
0

Quelqu’un qu’on aime – Séverine Vidal

GetBlob.ashx

Si vous avez bien tout suivi depuis le début du mois, alors vous savez que Séverine Vidal est à l’honneur chez Sarbacane en ce moment, car elle sort un Pépix (qu’on vous a présenté ici) et un Exprim’ qui fait l’objet de notre chronique du jour ! :D

Gary, le grand-père de Matt, a la maladie d’Alzheimer. Afin de raviver ses souvenirs, le jeune homme décide de partir avec lui dans un road trip sur les traces de la tournée de 1958 de Pat Bonne, que Gary avait suivi avec une bande copains quand il était jeune. Alors qu’ils s’apprêtent à partir, l’ex-copine de Matt réapparaît avec une petite de 18 mois dans les bras : sa fille, Amber, qu’il va devoir garder. Et puis à l’aéroport, le voyage semble à nouveau compromis : les avions sont cloués au sol pour cause de tempête de neige. Le trio y rencontre alors Luke et Antonia, avec qui ils vont finir par louer un mini-van et se mettre enfin en route…direction la Californie !

★★★★☆

Bob adore les histoires à plusieurs voix, surtout quand les personnages sont tous différents, ont des secrets et finissent par se révéler aux autres petit à petit. Et c’est ce qui arrive dans ce très beau roman de Séverine Vidal, un road-trip un peu fou (on pense évidemment au film Little Miss Sunshine) où des gens totalement hétéroclites se retrouvent à partager un voyage inattendu mais qui va, à tous, leur apporter ce qu’ils cherchent. Un véritable moment de grâce pour chacun, intense et inoubliable. On s’attache instantanément à ces personnages que rien ne semble lier, à Matt qui organise ce qui sera sans doute le dernier voyage de son grand-père tout en apprenant à devenir père ; à ce grand-père, Gary qui, malgré la maladie, garde son humour et sa passion intacts ; à Luke, ce garçon fugueur qui cache une grande souffrance ; à Antonia, qui veut tout plaquer pour changer de vie… Et on trace la route avec eux, comme si nous étions nous aussi dans ce van à avaler les kilomètres, à visiter les théâtres où le Boone s’est produit, à s’inquiéter de l’évolution de la maladie de Gary, à profiter de chaque instant de bonheur.
Il y a une immense fraîcheur dans l’écriture et dans l’histoire de Séverine Vidal. Malgré le thème de la maladie, les secrets ou les souffrances passées de notre petite bande, c’est surtout la filiation, les amitiés qui se nouent, indéfectibles, qui sont au cœur de ce magnifique roman. Ajoutez à cela une grande part d’humour et d’émotions et vous obtenez ce Quelqu’un qu’on aime, parfait roman pour commencer la rentrée avec la banane (le sourire aux lèvres, hein, pas la coupe de cheveux…mais vous faites comme vous voulez). :D

Bonus : pour vous mettre dans l’ambiance, on vous propose une compil’ des meilleurs tubes du Boone et comme il y a 1h15 de miouzique, vous pouvez relire la chronique à l’infini ! Youpi !

Quelqu’un qu’on aime, Séverine Vidal (Sarbacane)
collection Exprim’
disponible le 26 août 2015
9782848658179 – 15,50€
à partir de 13 ans