Shola et la tante d’Amérique – Bernardo Atxaga

Shola est une chienne élégante qui a une vie de rêve : elle se balade comment elle l’entend sans laisse, regarde la télévision quand elle le souhaite, mange ce qui lui plait, se lave une fois par mois. En pleine promenade dans le parc, elle se fit interviewer par une journaliste pour l’émission « Le parc en direct ». 

Comment vous définiriez-vous Shola ?
Je suis un animal libre ! Rara avis* !

* définition latine employée pour désigner un « oiseau rare »
Pendant ce temps, Grogo son maître est songeur…sa tante Clémentine lui annonce sur une carte postale qu’elle a l’intention de passer quelques jours chez eux. C’est la stupéfaction car Clémentine, 60 ans, a toujours vécu dans le Wyoming, terre sauvage, isolée et accessoirement le pays des bisons. La liberté de Shola serait-elle du goût de sa tante américaine ?

★★★☆☆

sholatanteameriqueC’est une lady, pas sûr qu’elle accepte de promener Shola sans chaîne et Grogo ne se rebelle jamais contre sa tante. La chienne en proie a de sérieux doutes, analysa avec minutie la tante Clémentine a son arrivée : chapeau blanc et longues bottes de cuir, chevelure brune, yeux bleus, valises rouges au bison blanc. La cool attitude de cette femme exaspéra Shola : elle dort jusqu’à pas d’heure, s’approprie tout le fromage, allume la télévision et joue du banjo à 2h du matin et laisse du bazar derrière elle. Le pire resta à venir : la chaîne à la main, la tante Clémentine proposa à Shola de la promener…Horreur ! La chaîne ?! :o Une fois dans le parc, la petite chienne avançait 3 mètres devant l’américaine, jetant de rapides coups d’oeil derrière elle, énervée et craintive à l’idée que l’on puisse lui passer une laisse autour du cou. Mais ce qu’elle ignorait c’est que la tante avait emporté la chaîne pour la jeter dans une poubelle. Un geste fort de sens qui ne laisse pas indifférent.

« Pourquoi avoir une chaîne à la maison ? Nous sommes des êtres libres non ? Comme on dit dans le Wyoming :si les bisons vivent en liberté, pourquoi pas nous ? »

Un petit roman inspirant sur les notions de liberté et de différence. Les aventures de cette petite chienne sont mignonnes et il est agréable de découvrir de nouveaux horizons grâce à l’auteur : une expression latine, un coin des Etats-Unis et la réponse face à la bêtise humaine. Tendrement illustré par Mikel Valverde, on a envie de garder précieusement ce livre dans sa poche. A bon entendeur, bisou.

Shola et la tante d’Amérique, Bernardo Atxaga (La Joie de lire)
collection Hibouk 1
en librairie depuis le 16 avril 2015
9782889082704 – 9.50€
à partir de 8 ans

sholalionsA découvrir également et
de nouveau disponible :
Shola et les lions
réédité le 16 avril 2015
9782889082711 – 8.50€

« Rara avis » s’exclama la journaliste.
« Exactement : RAREVITCH ! s’écria Shola »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>