Son

Le fromage qui tue – Siobhan Rowden

9782226315564,0-2630776

Jumeaux inséparables mais constamment en compétition, Bree et Tom vivent avec leur grand-père dans les gorges de Cheddar, où il fabrique du fromage du même nom. Bientôt a lieu le concours annuel du meilleur fromage d’Angleterre et tous se préparent à remporter le prix. Mais l’arrivée imprévue de la Reine d’Angleterre change la donne. Celle-ci propose une épreuve très spéciale : faire du fromage d’élan. Un fromage légendaire que personne n’est parvenu à réaliser… Bree et Tom veulent bien évidemment participer à ce concours, qui permettra au gagnant de remporter beaucoup d’argent et un titre de noblesse !

★★★☆☆

Nouveau titre de la collection Witty, destinée aux plus jeunes et amateurs d’humour, Le fromage qui tue ne dépareille pas ! En effet, quand le roman commence avec une Reine d’Angleterre plutôt cascadeuse, il ne faudra pas s’attendre à trop de sérieux ! La recette est plutôt simple, mais efficace : une aventure rocambolesque à souhait, des héros jeunes et impertinents (aux noms de fromage, vous remarquez ?), des personnages hauts en couleur affublés de noms rigolos (je ne suis pas toujours très fans des jeux de mots dans les noms, mais bon…), des rencontres étonnantes et pas mal de bêtises…
Le roman fonctionne bien, on se laisse très vite entraîner dans cette étonnante course aux ingrédients rares et précieux, et disséminés de la Russie au Kazakhstan, qui permettront de réaliser le fromage légendaire au lait d’élan que la Reine d’Angleterre souhaiterait faire goûter au président de notre république, Mr Gros-Fromage (eh ouais !). Dommage que Bree et Tom, nos deux héros, soient des adeptes de la compétition car ils en sont parfois un peu pénibles et le comique de répétition en devient un peu lourdingue. Heureusement, Siobhan Rowden a surtout envie de nous dire qu’il est plus important de faire les choses ensemble que séparément (mais il faudra quand même attendre la fin pour ça). En revanche, les personnages secondaires sont plutôt chouettes, et notamment Monty, dont je ne vous parlerais pas trop pour ne pas tout vous révéler d’un coup, mais qui est l’une des bonnes trouvailles du roman.
En bref, Le fromage qui tue n’est sans doute pas le meilleur ou le plus drôle des Witty (il faut dire que j’adore ceux de David Walliams et il me semble difficile de le « battre ») mais il se lit plutôt bien et devrait plaire aux jeunes amateurs de la collection.

Le fromage qui tue, Siobhan Rowden (Albin Michel jeunesse)
collection Witty
en librairie depuis le 27 mai 2015
9782226315564 – 12,50€
à partir de 9 ans

One thought on “Le fromage qui tue – Siobhan Rowden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>