Son

Libérez l’ours en vous – Carole Trébor

9782748521306,0-4698370

Kolia et Lisa sont deux lycéens qui participent au club de théâtre de leur établissement. Cette année, ils devaient travailler avec leurs camarades sur la pièce Les justes de Camus. Mais leur professeure, Patricia Valente, est malade et ne peut pas assurer les cours cette année… Avec un nouveau professeur et l’aide du mari de Patricia, les jeunes gens vont lui faire la surprise de monter une autre pièce de théâtre, celle écrite par leur professeure : Merci l’ours

★★★★☆

Après avoir écrit de nombreux romans historiques ou fantastiques avec la Russie en toile de fond, Carole Trébor nous propose cette fois-ci une fiction totalement contemporaine, à la rencontre d’adolescents passionnés par le théâtre voulant créer la surprise pour leur enseignante malade et absente en ce début d’année scolaire. Le récit est porté principalement par Kolia, d’origine russe, dont le destin est de devenir comédien, mais que son père ne comprend pas, avec qui les relations sont difficiles, d’autant plus depuis la mort de sa mère, de sa grand-mère et du remariage de son père avec une femme qu’il déteste ; et Lisa, dont les parents travailleurs sociaux ne sont pas plus encourageants – et dont elle a un peu honte – qui ne rêve que des paillettes et des lumières du métier d’actrice. Deux personnages forts, parfois agaçants, parfois attachants, toujours émouvants, autour desquels gravitent des seconds rôles que l’on découvre en même temps que Kolia et Lisa acceptent de les laisser entrer dans leurs vies.

Ce qui fait l’originalité du roman de Carole Trébor, c’est la pièce de théâtre qui parsème le récit. Merci l’ours est une pièce qui existe vraiment, écrite par l’autrice, et qui a été jouée. C’est une pièce musicale, où les chansons s’intègrent dans l’histoire racontée sur scène. Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez télécharger l’application Syros Live et, en flashant la couverture du roman, pourrez accéder au livret de la pièce pour la lire en entier, écouter les chansons (mais ce n’était pas encore disponible aujourd’hui) et découvrir d’autres petits bonus ! Mais cette pièce, c’est aussi un moyen pour les élèves de découvrir leur enseignante sous un jour nouveau car il s’agit d’une pièce semi-autobiographique et ce sont bien des surprises qui attendent Kolia et Lisa à la lecture du livret…

Avec Libérez l’ours en vous, Carole Trébor propose une histoire dense où se mêlent habilement les difficultés personnelles des adolescents et leurs problématiques de comédiens en herbe, avec la volonté de réussir à tout concilier malgré les obstacles. C’est bien évidemment un hymne au théâtre et pas seulement aux acteurs, à ceux qu’on voit sur scène, mais aussi aux autres, à ceux qui sont dans les coulisses, qui font tout pour que ça marche le jour J. Et ce sont aussi de belles histoires d’amitié, d’amours naissants, de compréhension et d’acceptation des histoires familiales et de leurs secrets. Un bien joli roman pour commencer l’année !

Libérez l’ours en vous, Carole Trébor (Syros)
disponible le 4 janvier 2018
9782748521306 – 17,95€
à partir de 13 ans

5 thoughts on “Libérez l’ours en vous – Carole Trébor

  1. Ca m’intrigue tout ça.
    Je traque un peu les histoires de théâtre quand je peux, et là, entre les Justes et la pièce Merci l’ours, ça me titille.
    J’ai juste peur du côté “bon sentiment” avec la professeure, qui me fait penser au “Groupe” de Blondel, qui m’avait agacé (coucou Nathan, si tu passes par là !)
    Mais je vais probablement me laisser tenter !

    • Oui, je n’avais pas aimé le Blondel non plus (mais pour d’autres raisons), mais là, même si la présence de la prof est palpable tout le long du roman, elle ne correspond avec eux que par mails (je l’ai pas dit, d’ailleurs) et, certes, elle est très proche de ses élèves et encourageante mais ça ne tombe pas dans le côté “bon sentiment” (surtout qu’ils lui parlent très peu de sa maladie, par exemple, mais plutôt des conflits avec le nouveau prof et ou sur leur interprétation). Sauf peut-être la fin du roman, qui, je l’avoue, est peut-être un peu super happy end.
      Mais oui, si c’est le thème du théâtre qui t’intéresse, tu devrais y trouver plein de choses, sur la mise en scène, le travail d’interprétation, de compréhension, de la pièce/des personnages, etc.
      Tu me diras, du coup, quand tu l’auras lu ! 🙂

  2. Hello Bob ! 😉
    Ravi de lire ton avis parce que je viens juste de le terminer (en vrai il me reste trois-quatre pages, l’horreur) et… je n’ai pas été autant convaincu que toi.
    J’ai trouvé le livre très addictif, les personnages attachants (malgré tout…) et j’avais hâte de connaître la suite, je dévorais les 400 pages dans le métro… Mais je n’ai pas pu m’empêcher, pendant une grande partie du livre, d’être distant vis-à-vis du livre et de trouver que ça sonnait faux.
    Ce qui est fort dommage 🙁
    Voilà mon humble avis à chaud !
    Bises
    Nathan

    • Je comprends ton sentiment, je l’avais ressenti plutôt au début du roman, pour être honnête, et plutôt au niveau du style…et puis je me suis laissée emporter !
      Tu trouves que ça sonne faux à quel niveau, en fait ?
      Merci Nathan ! Et des bisous à toi aussi !

Répondre à Nathan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *