Son

Si tu vois le Wendigo – Christophe Lambert

Dans l’Amérique des années 1950, en plein été, David et son ami Bobby Lee s’ennuient et s’amusent dans leur quartier parfait où rien ne se passe jamais. Mais un soir, alors qu’ils s’apprêtent à rentrer, ils voient une femme hagarde, complètement nue, la bouche en sang, se diriger vers eux… Il s’agit de leur voisine, Ruth Bannerman, qui fait une crise de somnambulisme selon son mari. Si Bobby Lee oublie vite l’incident, David, lui, n’y parvient pas et, bientôt, l’étrangeté s’invite dans sa vie…

Si l’histoire se déroule dans les années 50, elle nous est en réalité racontée par un David beaucoup plus vieux, une soixantaine d’années plus tard. Déjà gamin, il aimait écrire des histoires, des petites nouvelles fantastiques et, désormais, le voilà un écrivain célèbre qui revient sur un souvenir inoubliable de son passé. L’hommage à Stephen King est bel et bien là et ne vous quittera pas tout le long du roman, où l’on sent l’influence du romancier américain. Ainsi, après cette rencontre un peu effrayante avec Ruth qui ouvre le roman, nous allons suivre David dans son questionnement sur ce qui a pu arriver à sa voisine et, par la même occasion, l’adolescent va se découvrir des sentiments pour une femme bien plus âgée que lui. S’il est compliqué de vous dire s’il s’agit d’un roman fantastique ou d’une histoire d’amour impossible, Si tu vois le Wendigo est en tous cas un roman à l’atmosphère particulière, qui ne nous laisse pas indifférent. Dans cette Amérique fantasmée des années 1950, où l’accès au rêve américain semble être à portée de mains, David va découvrir peu à peu que tout n’est pas aussi beau et aseptisé que ce lotissement tout neuf dans lequel il vit et où tout le monde se connaît. Le vernis se craquèle, tout comme l’insouciance de notre héros, et le Wendigo, cette étrange créature dont il fait bientôt la connaissance, apporte une dimension décalée et étrange qui interrogera David autant que le lecteur.

Christophe Lambert nous offre ici un roman à l’atmosphère fascinante et nous emmène dans des territoires littéraires complètement différents au fur et à mesure que l’on tourne les pages : chronique douce-amère d’une adolescence à une époque révolue (et parfaitement documentée, les petits détails sont un régal !), récit fantastique qui apporte une touche d’angoisse, thriller intense à la résolution mortelle. Envoûtant !

Si tu vois le Wendigo, Christophe Lambert (Syros)
disponible depuis le 11 février 2021
9782748527254 – 16,95€
à partir de 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *