Son

Djoliba – La Vengeance aux masques d’ivoire – Gaël Bordet

Royaume du Mali, 1327. Tiamballé, boiteux de naissance, est fils de pêcheur mais ne trouve ni grâce aux yeux de son père ni sa place au sein de sa famille. Lors d’un rite de guérison, il fait la connaissance de Chenouda, un érudit égyptien, et de sa fille Sirine. Au lendemain, lorsque le cadavre d’un homme affublé d’un masque d’ivoire est retrouvé, c’est Chenouda qui est chargé de l’enquête et Tiamballé se retrouve bien malgré lui embarqué dans une histoire qui va le mener à explorer l’immensité du royaume.

Dans ce roman policier historique, Gaël Bordet nous emmène dans un univers très inexploré du genre, surtout en littérature jeunesse : l’Afrique de l’Ouest médiévale. Nous voici donc au royaume du Mali, où l’animisme des peuples du pays se mêle à l’islam (le roi construit une mosquée dans sa capitale de Tombouctou) et au christianisme (Chenouda est un copte venu d’Egypte) pour un passionnant récit qui nous fait découvrir les croyances de cette région du monde et la vivacité des échanges entre les peuples. Lorsque Chenouda et Tiamballé découvrent que leur cadavre est un djéli du roi, un gardien de la mémoire et de la tradition, la surprise est aussi grande que le sacrilège et, bientôt, d’autres assassinats, tout aussi graves, vont s’accumuler et rendre leur enquête encore plus complexe.

D’autant plus que la magie s’invite régulièrement et les esprits ne sont pas en reste ! En tant que Bozo, l’un des peuples nomades de la région, Tiamballé est particulièrement soucieux de ces génies qui peuvent l’aider autant que lui donner du fil à retordre et c’est d’ailleurs sa rencontre avec Toukou, prêtresse de la Société des génies du fleuve, qui va sceller son destin. Cette magie nous accompagne en tous cas dans tout le récit, y compris avec la flamboyante Sirine, que le mystère entoure et qui ne laisse pas notre jeune héros indifférent. C’est ainsi également un récit initiatique, que l’attachant Tiamballé nous fait traverser avec sa candeur, son courage, ses doutes et sa détermination. Un roman qui mêle habilement les genres et qui nous invite dans un univers original et fascinant. Les illustrations de Magali Attiogbé rythment et donnent corps à cette enquête policière qui nous réserve bien des surprises. Une très belle découverte !

Djoliba – La Vengeance aux masques d’ivoire, Gaël Bordet (hélium)
disponible depuis le 15 septembre 2021
9782330153465 – 15,90€
à partir de 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.