0

Le peuple des sardines – Delphine Perret

lepeupledessardinescouv

Il y a peu de temps on s’est plongé avec délice dans l’incroyable catalogue de l’Atelier du poisson soluble…et nous avons déniché quelques pépites. De l’originalité, du charme, de l’humour, on travaille dur à l’Atelier ! Chez Bob et Jean-Mi il y a un vieil adage qui dit que quand ça commence à sentir la sardine : on arrive, tu peux préparer les tartines. Ce qu’il y a de particulier avec Delphine Perret c’est qu’on la redécouvre sans arrêt à chaque album et Le peuple des sardines ne fait pas exception : la folie douce de Delphine n’a décidément pas de limites. Un conte estival qu’on ne peut pas bouder où la malice de l’auteur fait mouche. Un petit format doté d’une pochette cartonné et qui tient dans la poche.

★★★★☆

Connaissez-vous l’origine des sardines en boîte ? Les sardines poussaient dans les sardiniers, elle naissaient dans les boîtes, se tenaient bien au chaud. On les cueillait encore vertes, avant que les boîtes ne s’ouvrent dans les sardiniers. Arrive Maurice : un petit inconscient qui rêve depuis tout petit de posséder un sardinier dans son jardin. Une lettre qu’il avait écrite au Père Noël témoigne de son adulation sans précédent :

Chaire Paire noèl j’ai été saje très saje, je voudrai bien un saredinier, mairci davence. Maurice.
sans la pochette (c'est toujours aussi joli hein, pfiou !)

sans la pochette (c’est toujours aussi joli hein, pfiou !)

Autant vous dire que Maurice ne plaisante pas avec les rêves. Aussi, à 41 ans il vola une bouture de cet arbre et fît pousser un sardinier dans son jardin. Mais en partant en vacances il ne rendit pas compte que ses sardines étaient en avance…elles allèrent dans les autres plantations, libérèrent toutes leurs congénères encore en boîtes. Ainsi naquit la légende de La grande migration du peuple des sardines…et de la Saint Maurice 🙂 Quelle bande de coquines ces sardines. Une histoire pleine d’insouciance où Delphine Perret répond à une question qui a probablement été posée par un enfant jadis : “comment met-on les sardines dans les boîtes ?” Delphine, merci pour la friandise, c’est toujours un plaisir, bisou.

Le peuple des sardines, Delphine Perret
Atelier du poisson soluble
en librairie depuis septembre 2004
9782913741249 – 8.00€
à partir de 4 ans

Son
0

Les enfants de la mer – Daisuke Igarashi

9782848655314,0-1432632

Pour notre sélection de Noël, nous n’avions pas encore de bandes dessinées ou de mangas. C’est désormais chose faite, avec Les enfants de la mer, une série qui m’a véritablement enthousiasmée et mis des étoiles plein les mirettes !

Ruka, collégienne, vit au bord de la mer. Lors des vacances d’été, elle fait la rencontre de deux garçons : Umi et Sora, qui ont été élevés par des dugongs, mammifères marins en voie de disparition. Ruka est fascinée. Au même moment, les scientifiques s’inquiètent : des milliers de poissons disparaissent partout dans le monde, dans la mer comme dans les aquariums. Quelle est la cause de ce phénomène ? Et pourquoi Umi et Sora intéressent-ils autant de monde ?

★★★★★

Si vous connaissez un(e) amateur(rice) de mangas ou, plus généralement, d’illustrations, n’hésitez pas à lui offrir cette série : elle est tout simplement magnifique. Le dessin de Daisuke Igarashi se démarque totalement du manga qu’on a l’habitude de lire et je suis parfois restée des heures en admiration devant une pleine page montrant une baleine ou le fond de l’océan. Son souci du détail, la beauté de son trait, tout cela rend l’histoire magique ! Car le point fort également de cette série, c’est son histoire, étrange et fascinante, qui s’intéresse au mystère des origines. Le récit s’attache principalement à suivre Ruka et les deux garçons, Umi et Sora, ainsi qu’aux événements qui se déroulent dans les océans du monde entier. Mais on retrouve également dix petites histoires sur la mer, des témoignages ou des légendes, réparties dans les cinq volumes. Tout cela contribue à une ambiance toute particulière, un peu fantastique, un peu légendaire, et surtout poétique, qui nous envoûte littéralement. Une série exceptionnelle !

Les enfants de la mer, Daisuke Igarashi (Sarbacane)
en librairie depuis 2012
Série terminée en 5 tomes – 15,50 €
à partir de 12 ans