Son
0

Brexit romance – Clémentine Beauvais

Juillet 2017. Un an après le vote du Brexit, Marguerite Fiorel, une jeune chanteuse de 17 ans, se rend à Londres pour jouer Le mariage de Figaro. Accompagnée de son professeur, Pierre Kamenev, ils font la rencontre de Justine Dodgson, fondatrice d’une start-up ultra secrète, “Brexit Romance”, qui arrange des mariages franco-britanniques dans le but d’obtenir un passeport européen…

★★★★☆

Après des années d’exil chez nos voisins d’outre-Manche, il était temps que Clémentine Beauvais nous offre son roman anglais ! Et c’est avec panache, exubérance et une extrême drôlerie qu’elle le fait ! Brexit Romance ne ressemble en rien à ses romans précédents (qui ne se ressemblaient déjà pas beaucoup, on est d’accord), si ce n’est que l’on y retrouve son humour très particulier, qui prend ici une saveur très british. Commençons donc par la langue, qui est évidemment au cœur du roman puisque nos héros français, qui ne parlent pas un anglais parfait, vont être aux prises avec ces redoutables britanniques. Ainsi, ne soyez pas surpris des tournures de phrases emberlificotées comme le savent si bien faire les anglais, des traductions mot pour mot d’expressions imagées qui sont, soit obscures, soit hilarantes, et de la typographie qui reprend celles des romans anglo-saxons. Car la langue est assurément ce par quoi passe la comédie de Clémentine Beauvais, responsable qu’elle est des quiproquo, des incompréhensions qui mènent aux aventures trépidantes et surprenantes de Marguerite, Pierre, Justine et tous ceux qui se laissent embringuer dans le projet fou de “Brexit Romance”. Les dialogues sont savoureux, on ne peut que s’arrêter pour lire des passages à voix haute (ou très bien s’imaginer les intonations, les accents) et en apprécier toute la justesse, toute la musique qui s’en dégage.

Et il y a bien sûr l’histoire, les personnages. Car Brexit Romance, c’est aussi un roman qui fait la part belle à une galerie de protagonistes naïfs, lourdingues, affligeants, aimables ou détestables, qui font l’expérience de la relation franco-britannique avec plus ou moins de succès, ou de compréhension. Et Clémentine Beauvais ne se prive pas de pointer avec finesse et un brin de moquerie les différences entre français et britanniques ou les habitudes des millenials qui sont de moins en moins compréhensibles pour les « vieux ». Bref, Clémentine Beauvais nous livre enfin le fruit de son étude sociologique de française qui vit au milieu des grands-britons et, franchement, c’est juste génialement drôle. On ne vous aura pas dit grand-chose de l’histoire, mais qu’importe, vous verrez c’est vachement bien ! Vraiment, foncez ! C’est drôle, drôle, drôle et très très subtil. Et si vous n’êtes pas encore convaincus, lisez donc la super chronique de La Licorne à lunettes qui nous a coiffé au poteau sur la forme que prendrait la nôtre…huhu. 😛

Brexit romance , Clémentine Beauvais (Sarbacane)
collection Exprim’
disponible depuis le 22 août 2018
9782377311453 – 17€
à partir de 13 ans
Son
0

Humains – Matt Haig

Humains

Aujourd’hui, une nouvelle perle des éditions Hélium, qu’on a tendance à beaucoup aimer chez Bob et Jean-Michel, et on espère que vous aussi ! D’ailleurs, un grand merci à eux de nous avoir envoyé le livre en “avant-première”, mais pas de panique, vous pouvez le trouver dès aujourd’hui dans vos librairies préférées !

Andrew Martin est un brillant mathématicien britannique. Le jour où il démontre l’hypothèse de Riemann, il disparaît, aussitôt remplacé par un extraterrestre, dont la mission va être d’éliminer toute personne ayant connaissance des travaux du professeur. Et si la mission paraît simple, prendre la place d’Andrew Martin se révèle plus complexe, surtout quand on considère les humains comme primitifs et violents…

★★★★★
Vous vous êtes déjà demandé ce que penseraient de nous les extraterrestres ? Eh bien vous avez la réponse dans ce roman loufoque et génial !

J’avais beaucoup aimé Matt Haig avec son précédent roman jeunesse (La forêt interdite, très différent) et je n’ai pas été déçue par cette critique de notre petite espèce bien incapable de gérer la résolution d’un mystère mathématique (je ne vous dis pas ce qui arriverait si Andrew Martin publiait ses résultats, mais heureusement que notre extraterrestre a agi !) et, surtout, par cet humour ravageur qui nous fait sourire d’un bout à l’autre du roman. Quand même, la scène d’ouverture où notre nouvel arrivant découvre l’humanité est juste hilarante (je ne vous dis rien non plus car ce serait gâcher une agréable surprise) ! Bref, notre extraterrestre découvre et note tous nos travers et bizarreries et se lance surtout dans un méthodique travail d’enquête afin de détruire toutes les preuves de la résolution de l’hypothèse de Riemann. En contact perpétuel avec ses « chefs », la réplique d’Andrew Martin va tenter de s’attacher strictement à sa mission…jusqu’au moment où ce qu’il croyait savoir de l’humanité commence à se craqueler… Difficile de ne rien révéler sans vous gâcher de savoureux moments ! En tous cas, foncez sur cette histoire intergalactique et mathématique (ok, ça fait peur, mais rassurez-vous, il n’y en a pas tant que ça !) car vous allez passer l’un des meilleurs moments de cette rentrée littéraire ! 🙂

Humains, Matt Haig (Hélium)
en librairie le 20 août
9782330034269, 15,90 €
à partir de 13 ans