Son
1

Ce n’est pas l’histoire… – Michaël Escoffier et Amandine Piu

On vous a déjà dit qu’on adorait les albums de Michaël Escoffier chez Bob et Jean-Michel ? Si on apprécie tout particulièrement ses collaborations avec Kris Di Giacomo, on est aussi très curieuses de le découvrir en solo ou avec d’autres illustrateurs. Aujourd’hui, c’est un album avec Amandine Piu que l’on vous présente. :)

★★★★☆
9782352412557,0-2747963

Ce n’est pas l’histoire… semble crier un petit poussin sur la couverture. Rien qu’avec ça, Bob pensait que le livre parlerait d’un gamin relou qui sait mieux que la bibliothécaire le contenu de l’histoire…euh, enfin d’un poussin qui croit qu’il sait tout mais en fait non. Bon, bref.

Alors, tonton Bob, c’est quoi l’histoire, à la fin ? En fait, c’est tout simple, et l’histoire commence dès l’ouverture du livre puisque l’on voit un œuf se briser pour laisser s’échapper un poussin à la page de titre. Et celui-ci se met à courir aussitôt d’une page à l’autre tandis que l’histoire semble commencer. Ce n’est pas l’histoire d’un éléphant qui vivait dans une boîte d’allumettes… Mince, alors ! C’est que ça avait l’air chouette comme histoire, ça, genre Pomelo SDF, quoi. Bon, on passe à la suite, en suivant ce petit poussin qui, en sortant de l’histoire précédente à les plumes du derrière en feu ! Ce n’est pas l’histoire d’un poney qui avait avalé une trompette… Ben zut-euh ! Elle avait l’air vachement cool aussi, celle-là ! (En plus, le poney s’appelle Prout-Prout !)

ob_690ac1_ce-nest-pas-lhistoire

Et l’histoire continue ainsi jusqu’à la chute qui sera sans doute inattendue ! Et que je ne vous révèle pas ! :P Mais peu importe, car le plus important dans cet album, et le plus rigolo, c’est quand même toutes ces histoires que l’on nous promet et qui n’en sont pas ! Le poussin navigue ainsi de couvertures de livres fictifs en couvertures de livres fictifs, souvent acteur malgré lui, d’ailleurs, et pour notre plus grand plaisir, puisque les illustrations d’Amandine Piu regorgent de détails marrants (les titres des faux livres, les noms des deux auteurs, des éditeurs…). Des couleurs vives, plein de trouvailles et un petit héros décidément très mystérieux font de cet album qui évoque la peur un livre à lire et relire pour en apprécier tous les détails insolites et, bien sûr, se rassurer. Très très chouette !

Ce n’est pas l’histoire…, Michaël Escoffier, illustré par Amandine Piu (Frimousse)
disponible depuis le 21 janvier 2016
9782352412557 – 13€
à partir de 3 ans
Son
6

Poussin vert – Marie-Hélène Lafond et Gwenaëlle Doumont

Pour 2016, on vous avait promis de belles choses sur Bob et Jean-Michel (et pas seulement des livres) !
CouvGrâce aux éditions de la Palissade, nous vous proposerons demain un nouveau concours sur le site – ce que nous n’avions pas fait depuis longtemps – qui vous permettra de gagner le tout nouvel album de l’éditeur : Poussin vert, dont on vous parle aussitôt pour vous en donner l’eau à la bouche ! ;)

Un petit garçon croise un petit poussin vert et se met à lui chanter à tue-tête la comptine « Une souris verte ». L’enfant essaye de pousser à bout le poussin mais celui-ci ne se laisse pas faire et lui réserve une petite surprise…

★★★★☆
PlanchePoussinRVB

Qui n’a jamais été embêté par un sale gosse qui vous entonne une comptine toute la journée, cette petite chansonnette qui vous reste dans la tête pour longtemps ? :P Le petit garçon de cette histoire a décidé de s’attaquer à ce drôle de poussin vert et le poursuit inlassablement avec sa chanson de la « Souris verte ». Et s’il l’attrape par la queue ? Et s’il le montre à ces messieurs ? Le poussin ne se laisse pas faire… De toute manière, il n’a pas de queue ! Et le dialogue continue ainsi, entre impertinence et absurdité, jusqu’à ce que le petit garçon continue son chemin et tombe sur une chèvre ! Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette… Haha, jusqu’à ce qu’il rejoigne la forêt où, tout à coup, ce promenons-nous dans les bois prend des accents sinistres…

PlanchePoussin18-19RVB

Une petite histoire très drôle, malicieusement illustrée par les crayons de Gwenaëlle Doumont, qui donne une bouille à ce petit garçon où transparaît l’insolence (on se doute dès la page de titre que ce petit est du genre effronté). Son dessin et ses couleurs sont très joyeux et renforcent l’humour du texte de Marie-Hélène Lafond. Il y a d’ailleurs tout plein de détails rigolos à observer (les vers de terre et les escargots m’ont bien amusée) et, surtout, la baraque à frites, où vont papoter le garçon et le poussin, élément improbable de ce décor (rappelons à cette occasion que l’illustratrice est belge, il y a peut-être un rapport).

Rendez-vous demain, donc, pour tenter de remporter ce joli album. :D

Poussin vert, Marie-Hélène Lafond, illustré par Gwenaëlle Doumont (La Palissade)
disponible depuis le 22 janvier 2016
9791091330213 – 12,90€
à partir de 4 ans
Son
0

Billie Fossette : à la ferme du laurier rose – Sabrina Bensalah

GetBlob.ashx

Billie Fossette est une petite fille au caractère bien trempé. Après de nombreuses frasques, elle est renvoyée de son école. Une aubaine pour celle qui n’aime pas l’école ! Sauf que ses parents en ont décidé autrement ! Agacés par le comportement de Billie, ils décident de l’emmener à la ferme du Laurier Rose, où un couple de fermier se charge de redonner un peu de discipline aux jeunes…

★★★☆☆

Et c’est là que commence une histoire complètement loufoque, dans la plus pure lignée des romans de la collection Pépix. Sabrina Bensalah, dont c’est le premier roman dans cette collection (on vous avait chroniqué son Exprim’ qui était génial !), s’en est donnée à cœur joie en matière d’irrévérence ! Billie est une petite boule pleine d’énergie, salopette et cheveux en bataille, qui n’hésite pas à répondre aux adultes, pour notre plus grand bonheur. Et sans aucun doute celui des enfants… :P Une petite fille pas si éloignée de Fifi Brindacier, en somme.
Il y a de l’humour, donc, mais aussi des personnages truculents : de bons méchants, les biens nommés monsieur et madame Lamatraque, propriétaires du Laurier Rose, qui vont mener la vie dure à Billie ; des amis fidèles mais un peu spéciaux, Brunella et Baptistin (vous voyez le tableau, hein ?) ; une Sorcière ? ; et des poules qui semblent parler… Et en guest-star : Stromae (formidable, non ? *ooouuuh, personne ne l’avait faite, celle-là*). En tous cas, on ne s’ennuie pas dans cette aventure rocambolesque, où la magie et un peu de peur s’ajoutent aux ingrédients habituels de la collection.
J’ai cependant été un peu moins convaincue par l’écriture de Sabrina Bensalah sur ce roman, je n’y ai pas retrouvé ce qui m’avait plu dans Vers le bleu. Bien qu’il soit destiné à un tout autre public et sur des thèmes très différents, j’ai trouvé cette Billie Fossette malgré tout un peu trop dans le moule. Mais ça n’enlève rien au plaisir de lecture que trouveront les plus jeunes dans cette histoire en plus très joliment illustrée ! :)

Billie Fossette : à la ferme du laurier rose, Sabrina Bensalah (Sarbacane)
collection Pepix
disponible le 2 septembre 2015
9782848658148 – 10,90€
à partir de 8 ans