Son
1

Le festin de Citronnette – Angélique Villeneuve et Delphine Renon

9782848658070,0-3166321

Citronnette s’aventure rarement dans son jardin sauvage et préfère le cocon rassurant de sa cuisine. Un jour, pourtant, elle a vu des ombres se déplacer derrière les arbres. Quelqu’un est entré chez elle. Peu rassurée, la jeune femme fait le tour de son jardin et remarque un chapeau noir, un rocher gris, un nez pointu… Et si, pour amadouer ces étranges visiteurs, elle leur préparait un chocolat chaud ?

★★★★★

Ou comment, d’une tasse fumante et d’un cœur généreux, naissent l’amitié et le courage d’affronter ses peurs. Le festin de Citronnette aborde des thématiques qui sont peut-être légions en littérature jeunesse, mais qui sont ici délicieusement représentées. Les mots d’Angélique Villeneuve sont absolument savoureux, ils fondent dans la bouche comme la tarte aux prunes que prépare la belle Citronnette. « Ça sent bon comme un grand baiser. » Ils sont lumineux, plein de poésie et de belles images, de douces émotions et de sonorités à nous emporter avec grâce dans le monde si étrange et fantastique de Citronnette. « Le rocher a roulé d’un pas. Quand Citonnette y fait toc toc, ça murmure comme une petite mouche. »

Le-festin-de-citronnette-p4-5 Le-festin-de-citronnette-p20-21

Une sensibilité de l’écriture que l’on retrouve dans les illustrations délicates et magnifiques de Delphine Renon. Avec la finesse de sa plume et l’éclat de ses crayons de couleurs, elle nous transporte un peu plus dans cet univers de fantaisie et de poésie. Ses images sont splendides (j’aurais envie de vous montrer toutes les illustrations de l’album sur cet article) et j’ai particulièrement aimé le chapeau de Citronnette où grandit un citronnier à mesure que la jeune femme s’ouvre aux autres et s’épanouit.

Un album à savourer comme une madeleine fondante, et dont vous refermerez la dernière page en voulant tout recommencer depuis le début ou, mieux, affronter le monde tout gris et proposer à vos voisins un pique-nique plein de douceurs sucrées-salées. :)

Le festin de Citronnette, Angélique Villeneuve et Delphine Renon (Sarbacane)
disponible depuis le 6 janvier 2016
9782848658070 – 14,90€
à partir de 6 ans
Son
1

Le fromage qui tue – Siobhan Rowden

9782226315564,0-2630776

Jumeaux inséparables mais constamment en compétition, Bree et Tom vivent avec leur grand-père dans les gorges de Cheddar, où il fabrique du fromage du même nom. Bientôt a lieu le concours annuel du meilleur fromage d’Angleterre et tous se préparent à remporter le prix. Mais l’arrivée imprévue de la Reine d’Angleterre change la donne. Celle-ci propose une épreuve très spéciale : faire du fromage d’élan. Un fromage légendaire que personne n’est parvenu à réaliser… Bree et Tom veulent bien évidemment participer à ce concours, qui permettra au gagnant de remporter beaucoup d’argent et un titre de noblesse !

★★★☆☆

Nouveau titre de la collection Witty, destinée aux plus jeunes et amateurs d’humour, Le fromage qui tue ne dépareille pas ! En effet, quand le roman commence avec une Reine d’Angleterre plutôt cascadeuse, il ne faudra pas s’attendre à trop de sérieux ! La recette est plutôt simple, mais efficace : une aventure rocambolesque à souhait, des héros jeunes et impertinents (aux noms de fromage, vous remarquez ?), des personnages hauts en couleur affublés de noms rigolos (je ne suis pas toujours très fans des jeux de mots dans les noms, mais bon…), des rencontres étonnantes et pas mal de bêtises…
Le roman fonctionne bien, on se laisse très vite entraîner dans cette étonnante course aux ingrédients rares et précieux, et disséminés de la Russie au Kazakhstan, qui permettront de réaliser le fromage légendaire au lait d’élan que la Reine d’Angleterre souhaiterait faire goûter au président de notre république, Mr Gros-Fromage (eh ouais !). Dommage que Bree et Tom, nos deux héros, soient des adeptes de la compétition car ils en sont parfois un peu pénibles et le comique de répétition en devient un peu lourdingue. Heureusement, Siobhan Rowden a surtout envie de nous dire qu’il est plus important de faire les choses ensemble que séparément (mais il faudra quand même attendre la fin pour ça). En revanche, les personnages secondaires sont plutôt chouettes, et notamment Monty, dont je ne vous parlerais pas trop pour ne pas tout vous révéler d’un coup, mais qui est l’une des bonnes trouvailles du roman.
En bref, Le fromage qui tue n’est sans doute pas le meilleur ou le plus drôle des Witty (il faut dire que j’adore ceux de David Walliams et il me semble difficile de le « battre ») mais il se lit plutôt bien et devrait plaire aux jeunes amateurs de la collection.

Le fromage qui tue, Siobhan Rowden (Albin Michel jeunesse)
collection Witty
en librairie depuis le 27 mai 2015
9782226315564 – 12,50€
à partir de 9 ans

Son
1

Papa poubelle – Peter Bently et Russell Ayto

9782878337433,0-2492646

Papa est une vraie poubelle sur patte : il déteste que l’on jette la nourriture ! Alors il finit les assiettes de toute la famille, y compris les vieux bouts de poissons, les gâteaux déjà grignotés, les miettes de pain, le blanc d’œuf gluant… tout ! Jusqu’au jour où il avale par erreur une casserole entière d’un médicament pour chat ! Ce qui se passe après…vous le devinez sans doute !

★★★☆☆

Et oui, vous avez bien deviné (pas la suite, mais autre chose) : c’est Jean-Michel qui fait exactement comme Papa et qui finit les assiettes de tout le monde ! C’est un peu dégoûtant, vous ne trouvez pas ? Parce que Bob a plutôt tendance à laisser les croûtes de fromage et la couenne du jambon, dans son assiette…

9782878337433,0-24926462

Mais que ces révélations ne vous empêchent pas d’aller découvrir cet album drôlissime ! Les illustrations sont vraiment très très chouettes : elles fourmillent de petits détails rigolos (procédé qui m’a pas mal rappelé Oliver Jeffers, un illustrateur que j’adoooore) qui nous font sourire aux dépends des personnages de l’histoire. Et, surtout, le Papa devenu chat va évidemment faire plein de bêtises qui raviront les plus jeunes.
Bon, vous l’aurez compris, cet album aborde, de façon plutôt originale et avec humour, le thème du gaspillage alimentaire. Les parents nous ont toujours incités à finir nos assiettes (vous vous doutez bien qu’avec Bob et Jean-Michel, ne n’était pas chose facile) mais il vous suffira de mettre ce joli livre entre les mains de vos bambins pour qu’ils y réfléchissent à deux fois avant de laisser de côté leurs choux de Bruxelles à demi mâchés…

Et pour illustrer rockambolesquement cette chronique, il semblait évident de choisir les bien-nommés Garbage (et Bob adore, alors ça tombe bien !)

Papa poubelle, Peter Bently et Russell Ayto (Circonflexe)
en librairie depuis le 9 février 2015
9782878337433 – 13 €
à partir de 4 ans