Son
1

Le complexe du papillon – Annelise Heurtier

9782203102286,0-3169392

A la rentrée, Mathilde remarque une fille incroyablement belle. C’est Cézanne, une ancienne camarade de classe jusque-là plutôt banale qui, au retour de l’été, est devenue la plus belle plante du collège. Invitée au mariage de la sœur de sa meilleure amie Louison, et désireuse de séduire Jim qui y sera également, Mathilde veut à tout prix perdre du poids pour rentrer dans le robe bleue magnifique vue au centre commercial et être aussi jolie que Cézanne…

★★★☆☆

Annelise Heurtier s’attaque souvent à des sujets audacieux dans ces livres, ce que j’aime tout particulièrement chez elle. Ici, c’est un sujet un peu plus rebattu qu’elle aborde : l’anorexie. Malgré ce thème souvent lu en roman jeunesse, elle prend le parti de s’intéresser plutôt à l’anorexie mentale, et pas seulement physique. Ainsi, point de poncifs ou de scènes difficiles, mais plutôt une lente descente aux enfers pour Mathilde qui, de jeune fille sportive (elle fait de l’athlétisme, on imagine aisément un corps souple et musclé : a priori, un très beau corps !) souhaite avoir un corps de mannequin et plus particulièrement un « thigh gap » (l’espace entre les deux cuisses quand on sert les jambes), rendu populaire par la it-girl Cara Delevingne (vue récemment dans l’adaptation ciné de La face cachée de Margo). Tout ça pour plaire à un garçon et ressembler à une fille de sa classe dont la transformation a été spectaculaire durant l’été ! Quand on repense à sa propre adolescence (ou même maintenant que nous sommes plus grandes à voir chaque jour des affiches de publicité), on se met sans difficulté dans la peau de Mathilde, avec l’envie nous aussi, parfois, de ressembler à ces si belles filles à qui le monde semble réussir. Un complexe dont il est bien difficile de se débarrasser…

Annelise Heurtier décrit avec beaucoup de justesse et de sensibilité l’état de Mathilde, sa volonté de passer d’une moche chenille à un magnifique papillon et l’engrenage terrible dans lequel elle tombe, à quel point il est si facile de ne pas se rendre compte quel danger cela représente… Cet aspect-là est vraiment très bien traité, sans jugement mais avec tous les outils de réflexion nécessaires pour le lecteur.
J’ai seulement regretté la rapidité de la fin, la facilité avec laquelle Mathilde abandonne son crush pour Jim (qui, de toute manière, n’est pas particulièrement présent et pour lequel on se demande bien ce qui plaît à notre héroïne) et la résolution du deuil qui frappait aussi Mathilde. Je n’ai pas beaucoup parlé de cet aspect-là de l’histoire, qui a pourtant son importance, puisque la mort de la grand-mère de Mathilde et l’incapacité de sa mère à en parler vont aussi faire partie des raisons du mal-être de la jeune fille, de la maladie. Il n’en reste pas moins un très beau roman, accessible et bien écrit. :)

Le complexe du papillon, Annelise Heurtier (Casterman)
disponible depuis le 6 avril 2016
9782203102286 – 12,90€
à partir de 12 ans
0

Flying Eye Books

flyingeyelogo

Flying Eye Books (FEB pour les intimes) est une collection appartenant à la maison d’édition Nobrow et leurs ouvrages se distinguent par leur savant mélange d’étrangeté, de beauté et de singularité.  En France, elle est distribuée par Les Belles Lettres : si vous recherchez des ouvrages en version originale (ici, en anglais), vous serez conquis :) Fondée en 2013, FEB a souci du détail dans la conception de leurs ouvrages et misent sur l’excellence de leurs illustrateurs qui n’est plus à prouver. Chez FEB, on met l’accent sur l’art de la narration de l’enfant et de la non-fiction : l’enfant est un héros, un aventurier, un enquêteur, un pionnier…l’enfant grandit. Depuis sa création, la maison d’édition propose un large éventail de titres tout aussi splendides et innovants les uns que les autres. Titres qui sont devenus rapidement populaires, en comptant le primé Hildafolk de Luke Pearson, le très acclamé Professor Astro Cat’s Frontiers of Space de Ben Newman & Dominic Walliman ainsi que les albums aux illustrations enchanteresses de talents prometteurs tels que ceux d’Emily Hugues (Wild) et William Grill (Shackleton’s Journey). Flying Eye Books est une maison d’édition à l’échelle internationale et représente avec Nobrow, plus de 8 nationalités à travers leurs albums. FEB acquiert les droits d’excellents ouvrages publiés à travers le monde pour le plus grand plaisir des lecteurs amateurs de la langue anglaise. La plupart de leurs titres en version originale sont d’ailleurs eux-mêmes traduits dans d’autres langues, de Paris à Séoul (oui : Séoul – on se renseigne chez Bob & Jean-Michel figurez-vous). Leur leitmotiv est des plus réjouissants : « quelque soit le projet, quelque soit le support, le genre, le format, Flying Eye Books emmènera les yeux de vos enfants dans un voyage d’émerveillement ! »

Un bien beau catalogue

Professor Astro Cat’s frontiers of space Ben Newman, 9781909263079 (2013) 19€
One night, far from here Julia Wauters, 9781909263024 (2014) 16.90€
A letter for bear David Lucas, 9781909263130 (2014) 14.50€
Welcome to your awesome robot Viviane Schwarz, 9781909263000 (2014) 10€
Shakleton’s journey William Grill, 9781909263109 (2014) 19€
Pongo Jesse Hodgson, 9781909263093 (2014) 14.50€
I like animals Dahlov Ipcar, 9781909263253 (2014) 14.50€
100 bears Magali Bardos, 9781909263154 (2014) 15€
Hilda and the black hound Luke Pearson, 9781909263185 (2014) 14.50€
Hilda and the bird parade Luke Pearson, 9781909263062 (2014) 14.50€
Hilda and the troll Luke Pearson, 9781909263147 (2014) 14.50€
Hilda and the midnight giant Luke Pearson, 9781909263178 (2014) 14.50€
The wonderful egg Dahlov Ipcar, 9781909263284 (2014) 15.50€
Children are naughty Cuvellier & Guillerey, 9781909263260 (2014) 14.50€
Akissi Sapin & Abouet, 9781909263017 (2014) 10€
Big meals for little hands Aladjidi, Pelissier, Billet, 9781909263161 (2014) 15.50€
The best book in the world Alexander Rilla, 9781909263307 (2014) 14.50€
Mr Tweed good deeds Jim Stoten, 9781909263352 (2014) 15.50€
Hug me Simona Ciraolo, 9781909263499 (2014) 14.50€
Danny Yann & Gwendal Le Bec, 9781909263420 (2014) 14.50€
Lil’merl and the dastardly dragon Liam Barrett, 9781909263246 (2014) 10€
No such thing Dahlov Ipcar, 9781909263482 (2014) 14.50€
The dinner that cooked itself Hsyu & Pak, 9781909263413 (2014) 14.50€
Black and white Dahlov Ipcar, 9781909263635 (2015) 14.50€
Her idea Rilla Alexander, 9781909263406 (2015) 15.50€
Beautiful birds Roussen & Walker, 9781909263291 (2015) 18€
Wild about shapes Jeremie Ficher, 9781909263383 (2015) 15.50€
This is my rock David Lucas, 9781909263505 (2015) 14.50€
Hungry Roscoe David Plant, 9781909263536 (2015) 14.50€
One day on our blue planet Ella Bailey, 9781909263567 (2015) 15.90€
Professor Brownstone’s mythical collection Stanton, 9781909263543 (2015) 16.90€
Mad about monkeys Owen Davey, 9781909263574 (2015) 16.90€
The little gardener Emily Hugues, 9781909263437 (2015) 14.50€
seuls les éléments de cette liste sont distribués en France, le catalogue est plus exhaustif outre-Manche.

Ces albums français qui ont séduits Flying Eye Books

Les enfants sont méchants // Children are naughty
Vincent Cuvellier & Aurélie Guillerey
childrenarenaughty

 

 

 

 

 

 

Jusqu’à 100 // 100 bears
Magali Bardos
100bears

 

 

 

 

 


Cuisiner avec les petits au fil des saisons
// Big meals for little hands
Virginie Aladjidi, Caroline Pelissier et Marion Billet
bigmealsforlittlehands

 

 

 

 

 

 

Une nuit, loin d’ici // One night, far from here
Julia Wauters
onenightfarfromhere

 

 

 

 

 

 

 

Akissi // Akissi
Marguerite Abouet & Mathieu Sapin
akissi vo

 

 

Son
2

Les petites reines – Clémentine Beauvais

On continue notre début de semaine consacré à Clémentine Beauvais avec son deuxième livre attendu pour le mois d’avril, et cette fois à destination du public adolescent. :) Vous allez avoir envie d’enfourcher à nouveau vos vélos après cette lecture, foi de Bob et Jean-Michel ! En plus, il fait beau en ce moment, alors profitez-en. :P Et l’interview de Clémentine sera disponible incessamment sous peu (c’est le truc qu’on dit pour dire que ce n’est pas vraiment tout à fait prêt, huhu). Hum.

9782848657684, 0-2553377

A cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le concours de « Boudins » de leur collège-lycée. Rapprochées par ce « prix » et pour d’autres raisons personnelles, les trois adolescentes décident de se rendre à Paris et de fêter le 14 juillet à l’Elysée. Leur périple se fera à vélo et elles s’improviseront vendeuses ambulantes…de boudin !

★★★★★

On vous avait déjà parlé de l’humour de Clémentine Beauvais dans son titre de la collection Pépix. Alors accrochez-vous bien, car elle récidive dans la collection Exprim’ et autant que vous dire que Les petites reines, c’est juste génial ! :D
Comme le laisse comprendre le résumé, nos héroïnes sont donc des jeunes filles « moches ». Du moins selon les critères de Malo, créateur du classement des Boudins du collège-lycée où vont les trois filles. En fait, tout le monde est d’accord sur la mocheté des filles et le leur font bien savoir. Mais pour Mireille, Boudin de Bronze cette année, et narratrice de cette histoire, il y a bien longtemps que tout cela ne lui fait plus ni chaud ni froid. Elle le prend même avec humour, reine du sarcasme et de la mauvaise foi qu’elle est. Sauf que pour Astrid et Hakima, les deux nouvelles du classement, l’acceptation est beaucoup moins évidente. Alors Mireille se met en tête de les trouver et de les soutenir. Ce sera le moment pour elles de se confier et, très vite, non seulement liées par les résultats de ce classement, elles vont se trouver d’autres points communs. Des points communs qui seront tous réunis lors d’un événement en particulier : la garden-party du 14 juillet à l’Elysée. A partir de là, tout s’éclaire pour les filles et il ne faudra pas longtemps pour que leur projet fou mûrisse et se mette en marche… Elles deviennent alors les « Trois Boudins ».
Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire, ce serait vous gâcher le plaisir. :P Mais vous allez voir, dès la première page, vous allez adorer Mireille et sa vision du monde : ce personnage est tout simplement exceptionnel d’impertinence. L’histoire est d’une fraîcheur qui fait du bien au moral : un road-trip improbable et complètement décalé servi par une écriture énergique. Mais en plus d’être un livre drôle qu’on peut apprécier juste pour cet aspect, Clémentine Beauvais réussit aussi à nous faire réfléchir sur des sujets de société très importants, notamment notre rapport à la beauté et aux réseaux sociaux. Sujets ô combien importants pour nos ados, pour qui Facebook et les selfies font partie intégrante de leurs vies. Mais c’est surtout une belle leçon de vie, mâtinée d’aventure, de moments d’émotions… On se croirait presque dans ces films pour les ados des années 80 (style Les goonies ou Stand by me) où tous ces ingrédients étaient réunis. Peut-être bien que ça en ferait d’ailleurs un film génial ! Avec Jean-Michel, on a aussi beaucoup aimé le côté science-fictionnesque parce que figurez-vous que dans le monde des Trois Boudins, il y a plein de mairesses et une présidente ! Fou, non ?
On pourrait dire encore beaucoup de choses sur cet excellent roman, mais je vais vous laisser ici, pour que vous couriez vite chez votre libraire vous procurer cette merveille (d’autant plus que la couverture est trop cool) dès sa sortie. Clémentine, Sarbacane, merci pour cette belle pépite, gros coup de cœur de Bob et Jean-Michel. Purée, ça fait du bien des livres comme ça ! :D

Les petites reines, Clémentine Beauvais (Sarbacane)
collection Exprim’
en librairie le 1er avril 2015
9782848657684 – 17 €
à partir de 14 ans