Discussion
5

Dans la gueule de l’alligator – Carl Hiaasen

9782364747234

Richard vit en Floride, où il aime aller voir les nids de tortues avec sa cousine Malley. Le jour où celle-ci fugue pour rejoindre un homme rencontré sur le net, Richard ne peut croire à cette disparition volontaire. Heureusement, il rencontre Skink, un ancien gouverneur déclaré mort, grand défenseur des causes perdues, qui va l’aider à retrouver sa cousine, en fâcheuse posture…

Quand Bob l’ouvre grande

★★★★☆

Si vous avez déjà lu du Carl Hiaasen, alors vous connaissez le goût de l’homme pour les polars écologiques et un peu barrés. Dans la gueule de l’alligator ne déroge pas à cette règle et cela grâce au personne de Skink, vieil allumé complètement déglingué, au look totalement improbable, aux ressources stupéfiantes et au mode de vie des plus surprenants. Richard en est resté comme deux ronds de flan lorsqu’il a l’a rencontré pour la première fois, un peu comme nous. Et c’est sans doute tout ce qui fait la saveur de ce roman un peu dingue qui devient très vite une longue course-poursuite semée d’embûches et d’ennuis divers et variés qui impliquent beaucoup de noyades et de chairs dévorées. Il est clair qu’on ne s’ennuie par un seul instant et qu’on retient notre souffle jusqu’au dernier moment. On peut sans doute ne pas adhérer à cette exubérance constante mais j’avoue que cela donne un côté très drôle, en tout cas décalé, à cette histoire qui ne l’est pas tant que ça. La partie écologie du roman s’intègre très bien à l’intrigue générale, l’auteur ne nous assène pas des données à tout bout de champ ou n’est pas insistant, il sait parfaitement bien doser les choses tout en nous en apprenant beaucoup sur la faune locale.
Un excellent polar écologique aux personnages forts et plein de ressources. Une course poursuite haletante et sanglante qui vous laissera sans doute pantelant…

Et dans la bouche de Jean-Michel ?

★★★★★

thedude

Skink ressemblerait à The Dude du film The big Lebowski

Mais NON DE NON quel roman ! Des tortues de mer, de l’alligator, du skate et des personnages qui pètent des étincelles ?! J’ai sincèrement passé l’un des meilleurs moments de lecture de cette Rentrée littéraire. Carl Hiaasen, en indécrottable auteur spirituel nous offre des instants et des personnages floridiens magiques : Skink qui sort du sable pour chasser un braconnier et le dérouiller…moment précieux de lecture à découvrir ! L’action et la détente se mêlent au burlesque pour une lecture riche à l’écriture et la traduction soignées. Je rejoins Bob sur cette part d’écologie qui apporte une dimension supplémentaire à ce policier qui est déjà riche. Quant au parallèle entre Skink et The Big Lebowski qui est fait au début du roman, il n’y a rien à ajouter : cet ancien gouverneur est le sosie du Dude :D En plus électrique et aventurier, certes, mais avec une barbe du tonnerre. Quant au jeune Richard, notons que le courage et la détermination dont il fait preuve pour retrouver et défendre sa cousine sont étonnants : cet adolescent se découvre lui-même des ressources dont il n’avait pas conscience et ce, pour notre plus grand plaisir ! Résultat de cette lecture : mon Bob, je veux partir au bout du monde, laisser pousser ma barbe, défendre des hérons et des tortues en sautant à pieds joints sur des braconniers qui appellerons leurs mères en détalant comme des lapins. On va rigoler hein.
Et n’oublions pas qu’en lisant Dans la gueule de l’alligator, vous deviendrez familier avec le pic à bec ivoire (l’oiseau ci-dessous qui se la pète un peu)…on ne vous dira pas pourquoi, vous n’avez qu’à le lire :)

le-Pic-à-bec-ivoire

Chers adultes, sachez que les aventures de Skink existaient déjà avant (avec plus d’actions, encore plus déjanté) et sont disponibles aux éditions 10/18 :
Queue de poisson  9782264045874
 De l’orage dans l’air  9782264041463
 Presse people  9782264059246

Dans la gueule de l’alligator, Carl Hiaasen (Thierry Magnier)
disponible le 19 août 2015
9782364747234 – 17€
à partir de 14 ans

0

Le peuple des sardines – Delphine Perret

lepeupledessardinescouv

Il y a peu de temps on s’est plongé avec délice dans l’incroyable catalogue de l’Atelier du poisson soluble…et nous avons déniché quelques pépites. De l’originalité, du charme, de l’humour, on travaille dur à l’Atelier ! Chez Bob et Jean-Mi il y a un vieil adage qui dit que quand ça commence à sentir la sardine : on arrive, tu peux préparer les tartines. Ce qu’il y a de particulier avec Delphine Perret c’est qu’on la redécouvre sans arrêt à chaque album et Le peuple des sardines ne fait pas exception : la folie douce de Delphine n’a décidément pas de limites. Un conte estival qu’on ne peut pas bouder où la malice de l’auteur fait mouche. Un petit format doté d’une pochette cartonné et qui tient dans la poche.

★★★★☆

Connaissez-vous l’origine des sardines en boîte ? Les sardines poussaient dans les sardiniers, elle naissaient dans les boîtes, se tenaient bien au chaud. On les cueillait encore vertes, avant que les boîtes ne s’ouvrent dans les sardiniers. Arrive Maurice : un petit inconscient qui rêve depuis tout petit de posséder un sardinier dans son jardin. Une lettre qu’il avait écrite au Père Noël témoigne de son adulation sans précédent :

Chaire Paire noèl j’ai été saje très saje, je voudrai bien un saredinier, mairci davence. Maurice.
sans la pochette (c'est toujours aussi joli hein, pfiou !)

sans la pochette (c’est toujours aussi joli hein, pfiou !)

Autant vous dire que Maurice ne plaisante pas avec les rêves. Aussi, à 41 ans il vola une bouture de cet arbre et fît pousser un sardinier dans son jardin. Mais en partant en vacances il ne rendit pas compte que ses sardines étaient en avance…elles allèrent dans les autres plantations, libérèrent toutes leurs congénères encore en boîtes. Ainsi naquit la légende de La grande migration du peuple des sardines…et de la Saint Maurice :) Quelle bande de coquines ces sardines. Une histoire pleine d’insouciance où Delphine Perret répond à une question qui a probablement été posée par un enfant jadis : « comment met-on les sardines dans les boîtes ? » Delphine, merci pour la friandise, c’est toujours un plaisir, bisou.

Le peuple des sardines, Delphine Perret
Atelier du poisson soluble
en librairie depuis septembre 2004
9782913741249 – 8.00€
à partir de 4 ans

Son
1

Papa poubelle – Peter Bently et Russell Ayto

9782878337433,0-2492646

Papa est une vraie poubelle sur patte : il déteste que l’on jette la nourriture ! Alors il finit les assiettes de toute la famille, y compris les vieux bouts de poissons, les gâteaux déjà grignotés, les miettes de pain, le blanc d’œuf gluant… tout ! Jusqu’au jour où il avale par erreur une casserole entière d’un médicament pour chat ! Ce qui se passe après…vous le devinez sans doute !

★★★☆☆

Et oui, vous avez bien deviné (pas la suite, mais autre chose) : c’est Jean-Michel qui fait exactement comme Papa et qui finit les assiettes de tout le monde ! C’est un peu dégoûtant, vous ne trouvez pas ? Parce que Bob a plutôt tendance à laisser les croûtes de fromage et la couenne du jambon, dans son assiette…

9782878337433,0-24926462

Mais que ces révélations ne vous empêchent pas d’aller découvrir cet album drôlissime ! Les illustrations sont vraiment très très chouettes : elles fourmillent de petits détails rigolos (procédé qui m’a pas mal rappelé Oliver Jeffers, un illustrateur que j’adoooore) qui nous font sourire aux dépends des personnages de l’histoire. Et, surtout, le Papa devenu chat va évidemment faire plein de bêtises qui raviront les plus jeunes.
Bon, vous l’aurez compris, cet album aborde, de façon plutôt originale et avec humour, le thème du gaspillage alimentaire. Les parents nous ont toujours incités à finir nos assiettes (vous vous doutez bien qu’avec Bob et Jean-Michel, ne n’était pas chose facile) mais il vous suffira de mettre ce joli livre entre les mains de vos bambins pour qu’ils y réfléchissent à deux fois avant de laisser de côté leurs choux de Bruxelles à demi mâchés…

Et pour illustrer rockambolesquement cette chronique, il semblait évident de choisir les bien-nommés Garbage (et Bob adore, alors ça tombe bien !)

Papa poubelle, Peter Bently et Russell Ayto (Circonflexe)
en librairie depuis le 9 février 2015
9782878337433 – 13 €
à partir de 4 ans

1

Jean-Loup fait des trucs – Clémentine Mélois

« Trois jours dans la vie palpitante de Jean-Loup, qui en a marre de ses croquettes et a décidé de faire des trucs formidables ».
jeanloupfaitdestrucs
Jour 1

Jean-Loup fait de la soupe
Une chose est sûre : il s’y connait et je ne comprends pas que l’ingrédient de « la vieille chaussette » ne soit pas mentionné dans la bible de la cuisine de Françoise Bernard. En tout cas, Jean-Loup est un génie de la soupe : pas de grumeaux.

Jour 2

Jean-Loup fait de l’exercice
Choisir un sport adapté pour soi relève de l’effort alors Jean-Loup décide de procrastiner et de regarder la télé, on verra demain.

Jour 3

Jean-Loup a le rhume
Il a sorti la couette, a bu un médicament qui pétille et a fait une sieste – il fait beaucoup de siestes tout de même. Jean-Loup n’en affronte pas moins le rhume comme un homme.

Jean-Loup pense vivre des choses extraordinaires alors que tout ce qu’il fait est dominé par sa paresse qui est déjà légendaire au bout de la deuxième page. Je pense qu’il en est totalement conscient et il s’en fout Jean-Loup ! Au moins il essaie. Jean-Loup est punk. Vive Jean-Loup. Un petit format est charmant et les illustrations maintiennent les pupilles bien accrochées – les albums sont hauts en couleurs aux Fourmis Rouges, une marque de fabrique indéniable désormais. Merci à Clémentine Mélois pour avoir placé l’expression « a le rhume » : c’est une source de blagues intarissable et d’ailleurs ma collègue en a marre que je dise à tout bout de champ :

« j’ai le rhume. »
« eh, t’as le rhume ? »
« ohlala c’est un temps à attraper le rhume ! »
« oh le pleutre ! j’espère qu’il aura le rhume ».

Bonus La bibliothèque idéale de Jean-Loup
« Les croquettes c’est toxique »
« La liberté c’est manger des crottes de sanglier »
« Nicolas Anelka, une biographie à lire au lit« 
« Procrastiner, un métier »

A propos de Clémentine Mélois, c’est elle qui se cache derrière ce livre poilant…
centitres

© Clémentine Mélois

© Clémentine Mélois

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Loup a le rhume, Clémentine Mélois (Les Fourmis Rouges)
en librairie depuis le 16 avril 2015
9782369020387 – 7.90€
à partir de 3 ans (visiblement à 29 ans c’est sympa aussi)

Mais que vient faire un clip ici ?! Sachez qu’il n’a pas atterri là par hasard, on vous réserve une surprise Rockambolesque et c’est pour bientôt ;)
0

Delphine Durand suivi d’une étude très sérieuse sur les Mous

A l’occasion de la sortie du nouvel album de Delphine Durand Les Mous, nous vous proposons une courte rétrospective sur cette auteur et illustratrice à l’humour décalé qui donne envie de reproduire ses personnages avec de la pâte à modeler avant de les câliner très fort.

Delphine Durand ? ‘connais pas.

Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg en 1995, elle travaille en tant qu’illustratrice dans l’édition : Nathan, Albin Michel, Le Rouergue, Les Fourmis Rouges…et également pour la presse : Astrapi, Science & Vie Junior, J’aime Lire…Parallèlement elle signe également avec des éditeurs étrangers : Penguin Books, Random House, Chronicle Books pour ne citer qu’eux. Vous connaissez sûrement son travail puisqu’elle a donné vie au personnage de Thierry Lenain : Mademoiselle Zazie. Elle a d’ailleurs participé au développement de la sérié TV éponyme. Elle participe activement à L’association L’Articho : un espace de création dédié aux images où collaborent des artistes avec des horizons et de nationalités bien différents les uns des autres pour un résultat fou et de bien bon goût :) Ouh, et Delphine Durand est jolie aussi.

Une bien belle bibliographie non exhaustive pleines de livres encore disponibles

Ma Maison (Rouergue) 9782841562138 – 11.20€ (2000)
La série de Mademoiselle Zazie (Nathan) – 5.70€ le tome (série débutée en 2001)
Bob et Cie (Rouergue) 9782841565856 – 15.30€ (2004)
La maison de Lulu (Père Castor) 9782081630826 – 16.95€ (2005)
La révolte des couleurs (Actes Sud) 9782742763344 – 8.50€ (2006)
Ma tata, mon pingouin Gérard et les autres, (Milan) 9782745952363 – 19.90€ (2011)
Rue de l’Articho, collectif (Thierry Magnier) 9782364740044 – 18.30€ (2011)
Gommettes 2000, collectif (Les Fourmis Rouges) 9782369020233 – 15.50€ (2014)
Gros Lapin (Tom Poche) 9791091978361 – 5.50€ (2015)
La Maison est en carton – images d’art
Les Apprentis Rêveurs – éditions sur toiles d’images pour enfant
Les cahiers de L’Articho – des revues-objets

Et le dernier né de Delphine…ADMIREZ

mous
★★★★★

Mais il est de toute beauté ! Avec ce mode d’emploi, vous saurez tout sur le Mou. D’abord apparu dans l’album La Maison, cette sorte de pomme de terre molle et malléable à l’humour tapageur resplendit au milieu des autres créatures sorties de la tête de Delphine. Il faut nous croire : il suffit d’ouvrir ce livre pour pouffer comme des enfants à chaque page. Delphine Durand nous explique quelques trucs pour connaître un peu mieux le Mou.

Le Mou qui s'en fout.

Le Mou qui s’en fout.

Sachez que le Mou en règle générale est mou. Non, ce n’est pas logique pour tout le monde (Bob ne savait pas par exemple). Le Mou est rancunier mais des fois il s’en fout. Les Mous aiment le café et les blagues pourries. Ils adorent se regrouper au crépuscule – ce sont des romantiques dans l’âme. Il peuvent aussi se téléporter mais ils ne choisissent pas où donc c’est complètement nul. La femelle du Mou est la MouTE. D’ailleurs puisqu’on cause famille, le cousin du Mou s’appelle le Dur. Ce n’est pas très facile de les différencier : faut appuyer dessus pour voir si c’est mou. Il y a des cas particuliers : un mi-dur, mi-mou est appelé Mou mollet.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez adopter un Mou !
Delphine Durand nous donne pleins de conseils utiles pour vous faciliter la vie quand on a un Mou chez soi. Comment le tenir, l’habiller, que faire avec un Mou poilu ou à poils longs ? Et s’il pue ? Peut-on l’embêter (un peu, pour voir) ? Peut-il faire office de fauteuil ? Doit-on investir dans un arbre à mou pour le distraire ? On ne répondra pas vous n’avez qu’à ouvrir le livre.

Bob & Jean-Michel sont perspicaces

moudebase

Le Patalo de Lisa Mandel

Le Patalo de Lisa Mandel

Avec Bob, on a une théorie sur l’origine des Mous. Leur première apparition est assez obscure. Selon nous ils auraient évolués entre le Patalo de Lisa Mandel et de la pâte à modeler qui traînaient dans la cuisine de La Maison de Delphine Durand. Ils sont plus évolués qu’on ne le croit ! Nos analyses ont révélées qu’ils calquaient leur personnalité sur des humains. Jean-Michel – expert en génie génétique depuis lundi, a fait une expérience fascinante : un Mou de base a muté lors du visionnage de la Famille Addams. Un personnage télévisuel peut susciter beaucoup d’émoi sur un Mou classique. Aussi, nous pensons qu’il faut être vigilant lorsqu’on a un Classicus Moutus chez soi : ce qu’il voit peut affecter sa transformation. Comment croyez-vous que Moumoute ait eu l’idée de devenir un mou à perruque ? J’avais laissé la télévision allumé sans surveillance…

BEWARE

Les preuves que nous allons vous apporter peuvent choquer les âmes sensibles.
moulongscheveux

Cousin Machin

Cousin Machin

 

 

 

 

 

mouàperruque

Mireille Mathieu

Mireille Mathieu

 

 

 

 

 

 

Finalement on pourrait être copains avec les Mous : on fait les mêmes blagues pourries.

Les Mous, Delphine Durand (Le Rouergue)
en librairie le 15 avril 2015
9782812608582 – 15€
à partir de 4 ans

Allez en prendre plein les yeux sur son blog

0

EMILE – Il est 7 heures.

emile7hAh Emile. Quand un nouvel album arrive dans en librairie c’est toujours avec une grande une excitation qu’il est accueilli. Avec Bob on fait des têtes comme ça :O avec la mâchoire qui tombe, les jambes qui deviennent coton et on pousse des p’tits cris aigus qui rappellent la cérémonie nuptiale des lapins à l’arrivée du printemps (on ne va pas vous faire un dessin). Emile est un petit garçon qui a toujours raison, lorsqu’il veut quelque chose « c’est comme ça et pas autrement ». Son obstination fait rire, les chutes sont hilarantes et les illustrations de Ronan Badel correspondent avec brio aux textes de Vincent Cuvellier. Les expressions faciales d’Emile sont les plus drôles que je connaisse !

★★★★★

« Emile, debout ! il est 7 heures »
Emile a bien du mal à se lever, c’est sacrément tôt 7 heures, mais si maman dit qu’il est cette heure-là c’est que c’est vrai. Il finit par sortir de son lit, mange 7 œufs au chocolat, s’habille, se brosse les dents et dit au revoir à sa lampe. « Il est 8 heures » dit sa maman. Mais Emile sait très bien qu’il est 7h et non pas 8, elle l’a dit tout à l’heure. C’est comme ça et pas autrement. A 10h il y a la récré mais Emile ne sort pas puisqu’il est 7h. A 12h c’est carottes râpées à la cantine mais à 7h on ne mange pas de carottes râpées. A 14h il y a gym…courir à 7h ? n’importe quoi ! A 17h, maman récupère Emile à la sortie de l’école et lui prépare un goûter, mais on ne goûte pas à 7h ! On prend un petit déjeuner.
« Mais qu’est-ce que tu racontes mon chéri ? 7 heures, c’est passé, c’était ce matin. »
Mais Emile est têtu, il persiste : il est 7 heures, c’est comme ça et pas autrement. Il va dans sa chambre quand soudain…maman l’appelle :
« Emile mon chéri, tu viens manger, il est 7 heures ! »
« Ah ! Emile l’avait bien dit : il est 7 heures. »

Emile : il est 7 heures, Vincent Cuvellier & Ronan Badel (Gallimard jeunesse)
en librairie depuis le 5 février 2015
9782070658855 – 6€
à partir de 4 ans

Dans la même collection
emilechauvesourisemileinvisibleemileplatreemilefeteemiledeguiseemilefroid

emilecauchemaremileautresemileinvitecopine

Emile veut une chauve-souris  9782070644247
Emile est invisible  9782070644254
Emile veut un plâtre  9782070648351
Emile fait la fête  9782070648344
Emile se déguise  9782070651146
Emile a froid  9782070651153
Emile fait un cauchemar  9782070657032
Emile et les autres  9782070657049
Emile invite une copine  9782070658848
Emile descend les poubelles (ça promet)  à paraître sans date

joueavecemileSi vous ne pouvez pas vous passer d’Emile, un su-perbe cahier d’activités vient de sortir mais attention, ce ne sont pas des jeux ordinaires…Vous allez pouvoir colorier son pyjama, créer une moustache de votre choix à sa chérie Julie, dessiner un cadeau à offrir le plus moche du monde ou mettre une culotte a un Emile tout nu !
Joue avec Emile. C’est comme ça et pas autrement !
en librairie depuis le 5 février 2015
9782070664252 – 6.50€
à partir de 4 ans

Son
9

On est tous faits de molécules – Susin Nielsen

1507-1

Dites, Hélium, c’est quoi cette agréable et exclusive surprise ? Figurez-vous que nous, lecteurs français, sommes les premiers à lire le tout nouveau roman de Susin Nielsen car il ne sort dans son pays d’origine (le Canada) qu’au mois de mai !!! Ce n’est pas génial ? Et vous savez ce qu’il est encore plus : ce roman, On est tous faits de molécules, qui est le tout premier méga-giga-gros coup de cœur de l’année 2015 de Bob. Alors merci, merci Hélium. :)

PETITE MODIFICATION (mais qui a son importance !) : Malgré ce que Bob vous a annoncé, le roman ne sortira finalement que le 15 avril pour des causes indépendantes de la volonté de l’éditeur (le livre est en effet sélectionné pour de prestigieux prix en Angleterre, la Carnegie Medal et le Guardian Prize, qui ont donc l’exclusivité pour la parution). 2 petits mois et demi à attendre…vous allez survivre ?

Stewart, 13 ans, et enfant surdoué, a perdu sa mère il y a deux ans. Quand son père a retrouvé l’amour, les voilà tous deux à emménager chez cette nouvelle femme et sa fille, Ashley, la fille la plus populaire du collège. Stewart est ravi, il va enfin avoir une sœur ! Sauf qu’Ashley l’est beaucoup moins, surtout que son père a récemment révélé être homosexuel, ce qui est bien plus que la jeune fille peut supporter…

★★★★★

Autant vous le dire tout de suite : vous n’allez pas lâcher ce roman ! Susin Nielsen a le don de nous attacher instantanément à son histoire et à ses personnages. Même les plus casse-pieds on les aime bien ! Et, surtout, ses personnages ont toujours une originalité et une personnalité qui les distinguent de tous les autres. Ce sont des héros sans l’être, ce sont des garçons surdoués mais pas si doués que ça pour la vie sociale et qui nous promettent des réflexions pertinentes, parfois débiles, toujours très drôles. Le roman est à deux voix, celle de Stewart puis celle d’Ashley et, si les scènes se répètent de l’un à l’autre pour avoir le point de vue de chacun, on ne s’en lasse pas une seule seconde. Il y a des thèmes abordés dans ce roman qui semblent chers à l’auteur : la différence (ici, Stewart est un « petit génie » avec des problèmes d’adaptation), l’homosexualité et la façon dont elle est perçue par les personnages (honte pour Ashley, homophobie pour d’autres). Le tout avec un humour qui fait toujours mouche ! On se moque un peu d’Ashley et sa passion unique pour l’apparence et la mode qui la font souvent passer pour plus bête qu’elle ne l’est et, pourtant, elle ressemble à tellement d’ados ! Mais on frissonne aussi pour elle quand des situations dérapent… Quant à Stewart, les souvenirs de sa maman qu’il chérit, sa volonté de s’intégrer, son désir de former une nouvelle famille et sa façon de mettre les pieds dans le plat le rendent extrêmement touchant et attachant. Contrairement à son précédent roman Le journal malgré lui de Henry K. Larsen, qui était très sombre, Susin Nielsen renoue ici avec une légèreté qu’on retrouve de plus en plus rarement dans la production adolescente actuelle et ça fait vraiment du bien ! Un titre parfait dans notre sélection du moment et un premier gros coup de cœur de cette année 2015 ! A lire d’urgence !

On est tous faits de molécules, Susin Nielsen (Hélium)
en librairie le 15 avril 2015
9782330039332 – 14,50 €
à partir de 13 ans

Son
2

Le Chevalier Ventre-à-Terre – Gilles Bachelet

De bon matin, il est temps pour Bob d’écrire un article pour son site. C’est parti ! Mais d’abord, gros petit déjeuner, longue douche chaude, choix des vêtements (important !) et on y va ! En fait, Bob n’a pas encore regardé ses mails, il faudrait regarder. Et puis Facebook, aussi. Ah tiens c’est déjà l’heure de manger ! Et après manger, petite sieste. Et puis aussi le tout dernier épisode de sa série préférée, il serait temps de le regarder. Un autre encore. Et nous voilà déjà au soir, un Bob tout fatigué et plus capable d’écrire son article. Allez, ça peut attendre demain…

9791023503548,0-2345098

C’est toute l’histoire de cet album trop génial que Gilles Bachelet raconte quand même vachement mieux que Bob ! D’abord parce qu’un escargot, c’est mieux qu’un morse (même si ça bave tout autant) et que la vie du Chevalier Ventre-à-Terre est plus palpitante que celle de Bob. Eh oui, notre Chevalier se réveille frais comme un gardon pour livrer bataille à Corne Molle, son ennemi juré. Sauf qu’avant de se rendre sur le champ de bataille, il faut quand même se préparer un minimum. Et quand en plus on est un escargot, ça peut prendre du temps… Ah la procrastination ! C’est bien le sujet de cet album savoureux, aux illustrations splendides et humoristiques (en plus, avec Jean-Michel, on a vu les planches originales de Gilles Bachelet – et le môssieur lui-même – lors de la présentation des nouveautés du Seuil en septembre dernier). On y retrouve d’ailleurs plein de clins d’œil et références à ses précédents albums ou même à d’autres illustrateurs (Tomi Ungerer, Janik Coat, Jean de Brunhoff, etc.), ce qui nous amuse beaucoup avec Jean-Michel. En tous cas, les enfants vont se régaler avec cet anti-héros sympathique ! Et nous, on apprécie le message de cet album anticonformiste. Les bisous, c’est quand même mieux que la guerre, non ? :)

Le Chevalier Ventre-à-Terre, Gilles Bachelet (Seuil Jeunesse)
en librairie depuis le 6 novembre
9791023503548 – 15 €
à partir de 4 ans

0

Qui a pété ?

quiapétéSi vous ne savez pas quoi offrir à vos adolescents qui s’intéressent au cinéma – de près ou de loin – amusez-vous à mettre ce livre entre leurs mains. J’ai du le présenter des dizaines de fois à de nombreuses personnes et il fait toujours autant rire ! Le principe est le suivant : une scène de film culte à chaque page – ça c’est pour la culture – et à vous de vous poser la question qui a pété ? en observant l’image…ça, c’est pour nourrir votre humour! Les photos n’ont rien à voir avec le pet mais c’est à vous de laisser parler votre imagination :) Le plus chouette dans ce livre, c’est qu’il suscite l’intérêt pour ces films en noir et blanc, redonne jeunesse et fraîcheur à des œuvres cinématographiques oubliées voire inconnues telle que Zorba le grec ou Son altesse royale. En tout cas avec Bob on se marre comme des baleines, on s’est amusées à trouver une autre scène culte :

Qui a pété ?
tontonsflingueurs

Qui a pété ? (Sarbacane)
en librairie depuis avril 2012
9782848655154 – 10.50€
à partir de 10 ans

0

Dolorès Wilson – Mathis & Aurore Petit

Voilà un univers qui botte les fesses ! Enfin en tous cas ça a botté les miennes.
Laissez-moi vous raconter ce que j’ai appris en lisant les aventures de Dolorès Wilson.
paniquehypnoseTURBULENCEoursbip

 

 

 

 

★★★★★

Cette jeune fille exerce chaque jour un nouveau métier : Eddy, son chef de l’agence OBOULO la surnomme « l’intérimaire de l’impossible », parce qu’il faut voir les missions qui lui sont proposées… Avec l’aide de son chien Doug, Dolorès résout d’étranges énigmes aux quatre coins de la planète – enfin dans des endroits incongrus plus précisément, comme au Pôle Nord pour retrouver le professeur Maroilles par exemple. Je vous jure : « Maroilles » (c’est génial). Il n’y a pas que les endroits qui sont pittoresques : en guise d’objets insolites nous avons droit à des chaussettes en poils de rat et en personnages improbables, un ours à deux têtes appelé « Ours bipolaire ». L’arme secrète de Dolorès ? AHAH un piment rouge et une mini bombe de chantilly. Tel Popeye pourvu d’épinards Dodo se transforme en « magnifique guerrière venue du froid ». Elle est en maillot de bain au Pôle Nord, une journée ordinaire.

Je suis fan devant l’éternel, Mathis et Aurore Petit m’ont piégé avec héroïne fantasque et leurs illustrations rouge et jaune qui réveillent et donnent autant la patate qu’un Guronsan. Dolorès Wilson ? Du Daniel Clowes pour enfants, on en redemande.
Prenez-vous de la drogue aux Fourmis Rouges ? Continuez, c’est chouette.

Les aventures de Dolorès Wilson from Fourmis Rouges on Vimeo.

Dolorès Wilson (4 tomes), Mathis & Aurore Petit (Les Fourmis Rouges)
1. Panique au mini-market
2. Hypnose au château
3. Turbulences à bord !
4. L’abominable ours bipolaire
déjà en librairie – 7,90€
à partir de 8 ans